• Accompagner-bb

méthodes de prise à bras

Prendre à bras sous les aisselles, prise à bras physiologique (vidéo)


Lors de mes ateliers de portage, j'évoque consciencieusement le portage dans les bras et la façon de prendre un bébé dans les bras, et je mets un point d'honneur sur le fait qu'il ne faudrait jamais porter un nourrisson, bambin, enfant sous les aisselles, car c'est anti-physiologique.


Le portage à bras devrait être sérieusement évoqué dès la maternité, cela me semble indispensable en prévention d'éventuels troubles développementaux.


Lors d'une prise sous les aisselles:


- On impose une posture "épaules remontées" à l'enfant, on bloque ses articulations, on ne lui permet ni de tourner la tête, ni de bouger ses bras, et on génère de fortes tensions musculaires, notamment au niveau cervical. - On lui fait perdre la possibilité de s'agripper, hors le bébé a dès la naissance un réflexe d'agrippement, le grasping, dont l'intégration est en partie portage-dépendant. - Les épaules se situent à hauteur des oreilles, ce qui peut être source d'angoisse car le canal auditif est partiellement couvert et l'enfant vous entendra moins bien. - On force l'hyper-extension de la colonne vertébrale (⚠️ avec un bébé qui souffre de reflux gastro-œsophagien RGO, syndrome de Kiss...), ce qui génère encore des tensions et n'est pas du tout rassurant pour l'enfant qui a besoin de s'enrouler pour être "sécure" et accéder à l'autorégulation. - Bébé "pend", victime de la gravité et de l'impossibilité de se mouvoir, le bassin est en antéversion, l'articulation des hanches n'est plus protégée. - Il y a un manque de confort! Testez vous-même, faîtes vous porter par les aisselles, vous trouvez ça agréable? - On ne respecte tout simplement pas la physiologie de l'enfant (semi-accroupi, bassin basculé, dos arrondi, mains à portée de bouche...)

Le but n'est pas de culpabiliser le parent qui porte ainsi, car il y aurait beaucoup de cœurs coupables (y compris moi! Oui oui, moi, mais je me soigne)...

Alors pourquoi prend-on les enfants de cette manière? La question est de savoir si nos ancêtres (lointains) portaient ainsi avant l'invention des poussettes, transats et sièges auto qui ne facilitent pas du tout la prise à bras pour les parents.


Afin de vous guider, voici quelques astuces de portage à bras (vidéo)


Il existe plusieurs façon de porter un bébé tout en restant dans le respect de sa physiologie, comme il existe plusieurs façons de prendre un bébé à bras dans ce même respect et pour limiter les à-coups et la survenue de réflexes archaïques perturbateurs.


Première méthode de prise à bras:

Référence pour les psychomotriciens car elle "mime" les étapes du passage à la verticalisation du jeune enfant, on y invite le bébé à découvrir les jeux d'asymétrie de son corps, muscles agonistes/antagonistes, en y associant une proximité, un dialogue tonique, porteur/porté. Le bébé ne s'y retrouve donc pas "en suspension", dans le vide, lors de la prise à bras.


La seconde méthode est une prise à bras de référence en haptonomie, elle ne nécessite pas le maintien de la nuque de bébé car on procède à une prise à bras par la base (le bassin) et un enroulement de l'axe sur le bras porteur.


Les deux méthodes sont aussi intéressantes l'une que l'autre, en variant les plaisirs, on fait découvrir le monde sous un autre angle au bébé, tout en respectant son corps, sa physiologie.




Première méthode de prise dans les bras








Deuxième méthode de prise dans les bras






Bien prendre un enfant dans les bras c'est comme porter en écharpe... Ça s'apprend !

La prise sous les aisselles est bien ancrée dans les mœurs, on le constate chaque jours... Le tout reste d'en prendre conscience pour pouvoir naturellement rectifier le tir pour le bien-être de nos enfants... Et finalement pour le notre aussi !!!

Porter et prendre dans les bras de façon physiologique, c'est bon pour votre enfant mais aussi pour vous !

Chacun pourra employer sa propre technique, mais le principal c'est de se demander "comment puis je bien prendre mon enfant dans les bras en le tenant par sa base (bassin), et en soutenant éventuellement sa nuque?"... Tout en étant au plus proche de lui pour me préserver moi-même.


Restez connectés et retrouvez d'autres vidéos démonstratives en me suivant sur les réseaux sociaux (liens en tête et pied de page)


N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter du blog pour ne rien manquer!


Logoscript.png

06 22 62 67 30

  • icone facebook accompagnerbb
  • icone instagram accompagnerbb
  • icone linkedin accompagnerbb
  • icone youtube accompagnerbb

Montauban (82) - Tarn-et-Garonne - Fronton (31) - Haute-Garonne - Tarn (81)

Bressols - Labastide Saint Pierre - Reyniès - Orgueil - Montech...