• Accompagner-bb

bébé, position ventrale et retournements

Décubitus ventral et retournements chez le tout-petit


Petit point sur les retournements de bébé, leur acquisition et comment les accompagner et les encourager (retrouvez toutes ces explications en vidéo sur mes réseaux sociaux)


Psychomotricienne de formation, je suis particulièrement sensibilisée à la motricité libre, concept introduit et développé par E. Pikler, pédiatre hongroise.

C'est un principe suivant lequel on n'impose pas au bébé une position dans laquelle il ne peut pas se mettre seul ou dont il ne sait pas se défaire.


On n'assoit donc pas bébé tant qu'il n'en est pas capable par ses propres moyens, idem pour la position debout ainsi que l'acquisition de la marche...


Mais qu'en est-il alors de la position en décubitus ventral ou plat ventre ?


Certains diront qu’il ne faut pas placer bébé dans cette position au nom de la motricité libre. Cependant comme j'aime souvent le rappeler, toutes ces pédagogies sont en réalité loin d'exister pour être prise au pied de la lettre!!! Elles soulèvent seulement le champs de la réflexion et du bon sens...



« Ne pas forcer le développement psychomoteur » ne veut pas dire qu'il ne faut pas l'accompagner.



D'autres diront qu'il faut placer bébé au moins X fois par jour durant tant de minutes afin de muscler la zone cervicale du bébé.


Il est en effet important de placer bébé sur le ventre de temps à autre. Cependant bébé n'est pas une machine, on le place dans cette position quand on sent que c'est le bon moment. Il faut donc en somme que ses besoins physiologiques et de sécurité affective soient assouvis.

En bref, si bébé a faim ou a besoin d'un câlin, ce n'est pas le bon moment.


Pour ce qui est de « muscler » bébé... bébé n'est pas un body-builder en herbe.

Lors du développement psychomoteur dit « normal », on n'a pas besoin de faire des exercices de musculation pour bébé.

Muscler bébé, ça serait comme mettre du plâtre sur un mur en mousse...


Positionner un bébé sur le ventre, c'est lui faire découvrir de nouvelles sensations, les prémices de la verticalité, les effets de la gravité sur son petit corps, lui faire expérimenter le repoussé de sol (Notion importante dans la mise en place des réactions parachute, l'acquisition de la position érigée et du mouvement).

C'est aussi lui donner un autre point de vue sur le monde.


Donc oui à une position sur le ventre, mais sous surveillance et en observant les manifestations d'inconfort de bébé.


Comment amener la position ventre ?


Tout d'abord, suivant la logique piklerienne, le premier retournement qui se mettra en place sera le retournement dos/ventre. Bébé passera d'abord sur le côté avant d'y parvenir.


1/ La position ventrale sera donc amenée dans la logique de développement par le retournement induit.On ne viendra pas placer bébé directement dans cette position mais on l'amènera suivant le chemin du retournement dos/ventre. Cela l'aidera à « enregistrer » le cheminement moteur et facilitera par la suite sa mise en place autonome.On pourra donc induire ce mouvement lors des moments de change par exemple ou lors de petits jeux sur tapis d'éveil.


2/ Aussi pour permettre à bébé de découvrir les prémices du retournement, on pourra l'inviter à regarder à droite puis à gauche en l'installant face à nous sur nos genoux par exemple et en entrant en communication via les regards, le sourire, la voix et en sollicitant la poursuite oculaire via une balle ou une cible contrastée. (démonstration en vidéo)


3/ Plus tard entre 4 et 6 mois environ, on pourra installer l'enfant sur le dos sur son tapis d'éveil et placer un objet attractif sur un côté (en alternant régulièrement) pour attirer son attention et motiver son désir d'exploration de l'objet :

- d'abord en plaçant l'objet au niveau de sa tête pour initier le retournement sur le côté

- puis vers l'arrière de la tête pour initier le mouvement par torsion du corps (permettant la dissociation des ceintures épaules /bassin) important pour la mise en place par la suite du ramper, de la marche à 4 pattes, puis de la marche bipède.



Le développement normal d'un tout-petit ne nécessite pas d'intervention d'éducation ou de rééducation psychomotrice, seulement d'un accompagnement sécurisant.



Vous pouvez retrouver la vidéo explicatives sur mes réseaux sociaux en cliquant ICI



Logoscript.png

06 22 62 67 30

  • icone facebook accompagnerbb
  • icone instagram accompagnerbb
  • icone linkedin accompagnerbb
  • icone youtube accompagnerbb

Montauban (82) - Tarn-et-Garonne - Fronton (31) - Haute-Garonne - Tarn (81)

Bressols - Labastide Saint Pierre - Reyniès - Orgueil - Montech...